Vaccin contre la grippe 2008-2009: indications au Canada.

Selon le Comité consultatif national de l’immunisation les indications de vaccination contre la grippe pour la saison 2008-2009 au Canada sont:Personnes à haut risque de complications liées à la grippe ou plus susceptibles de devoir être hospitaliséesPersonnes à haut risque de complications liées à la grippe ou plus susceptibles de devoir être hospitalisées

Adultes (y compris les femmes enceintes) et enfants atteints d’une des affections chroniques suivantes :

  • affections cardiaques ou pulmonaires (notamment la dysplasie broncho‑pulmonaire, fibrose kystique et l’asthme);
  • diabète sucré ou autres maladies métaboliques;
  • cancer, immunodéficience, immunodépression (due à une maladie sous‑jacente ou à un traitement);
  • néphropathie;
  • anémie ou hémoglobinopathie;
  • affections qui compromettent l’évacuation des sécrétions respiratoires et qui sont associées à une augmentation du risque d’aspiration;
  • affections qui nécessitent la prise d’acide acétylsalicylique pendant de longues périodes chez les enfants et les adolescents.

Résidents de maisons de soins infirmiers et d’autres établissements de soins de longue durée, quel que soit leur âge.
Personnes de ≥ 65 ans.


Enfants en santé de 6 à 23 mois.


Femmes enceintes en santé (le risque d’hospitalisation liée à la grippe augmente avec la durée de la gestation; ainsi, il est plus élevé au cours du 3e trimestre que du 2e trimestre).

Personnes qui pourraient transmettre la grippe à des sujets à risque élevé

  • Dispensateurs de soins de santé et d’autres soins dans des établissements et en milieux communautaires qui, par leurs activités, peuvent transmettre la grippe aux sujets à risque élevé de complications liées à la grippe.
  • Contacts familiaux (adultes et enfants) des personnes à risque élevé de complications liées à la grippe, que ces dernières aient été vaccinées ou non :
  • contacts familiaux des personnes à risque élevé énumérées dans la section ci‑dessus;
  • contacts familiaux des nourrissons de < 6 mois (qui sont à risque élevé de complications grippales, mais pour lesquels aucun vaccin contre la grippe n’a été approuvé);
  • Membres d’un ménage devant donner naissance à un enfant durant la saison grippale.
  • Personnes qui gardent régulièrement des enfants de < 24 mois, que ce soit à la maison ou à l’extérieur.
  • Personnes qui fournissent des services à des sujets à risque élevé dans un milieu fermé ou relativement fermé (p. ex., équipage de navires).

Autres

  • Personnes qui fournissent des services communautaires essentiels.
  • Personnes en contact direct, durant les activités d’abattage, avec de la volaille infectée par le virus de l’influenza aviaire.

Source: Déclaration sur la vaccination antigrippale pour la saison 2008‑2009

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

Le vaccin contre la grippe 2008-2009 en France sera disponible le 10 octobre.

Chaque année en France environ 2,5 millions de personnes font la grippe et entre 1500 et 5000 en meurent.

La campagne de vaccination contre la grippe 2008-2009 débutera le 10 octobre 2008.

L’Assurance maladie paiera à 100% le vaccin contre la grippe aux personnes âgées de 65 ans et plus et à celles souffrant de certaines maladies chroniques, comme l’insuffisance cardiaque, le diabète ou l’asthme, quel que soit leur âge.

Même si 5 millions de personnes ont reçu la vaccin contre la grippe en 2007-2008, ce taux de couverture vaccinale de 57% est loin de l’objectif visé. On aimerait que 75% des personnes de 65 ans et plus reçoivent le vaccin contre la grippe en 2008-2009. Pour ce faire chaque personne qui fait partie de la clientèle pour qui la vaccination est gratuite recevra une lettre personnalisée les invitant à se faire vacciner.

De plus, pour la première fois cette année, plus de la moitié des personnes visées pourront bénéficier d’une démarche simplifiée. Cette offre s’adresse aux personnes qui ont déjà reçu le vaccin contre la grippe et qui remplissent un des critères d’inclusion suivants:

  • Personnes âgées de 65 ans et plus.
  • Personnes adultes atteintes d’une des pathologies suivantes : affections broncho-pulmonaires chroniques, dont asthme et mucoviscidose ; cardiopathies mal tolérées, insuffisances cardiaques graves et valvulopathies graves ; néphropathies chroniques graves, syndromes néphrotiques purs et primitifs ; drépanocytoses, homozygotes et doubles hétérozygotes S/C, thalassodrépanocytose ; diabète insulinodépendant ou non-insulinodépendant ne pouvant être équilibré par le seul régime ; déficits immunitaires cellulaires.

Les personnes suivantes devront suivre la démarche habituelle et sera exclues de l’offre de vaccination simplifiée:

  • Femmes enceintes ; enfants et adolescents (jusqu’à 18 ans).
  • Personnes atteintes par le virus de l’immunodéficience humaine ; personnes adultes bénéficiant d’une exonération du ticket modérateur du fait d’une affection longue durée (ALD) pour une pathologie autre que celles citées ci-dessus, y compris les personnes relevant des ALD 1 (accident vasculaire cérébral invalidant) et ALD 9 (formes graves des affections neurologiques et musculaires dont les myopathies, épilepsies graves).
  • Personne présentant une des contre-indications notées dans le résumé des caractéristiques du produit (RCP) pour les vaccins antigrippaux.
  • Primo-vaccination antigrippale ; la primo-vaccination dans ce cadre est définie comme la première injection d’un vaccin antigrippal.

Les personnes qui ont un des critères d’inclusion mentionnés ci-haut recevront un bon qui leur permettra de se procurer le vaccin directement à la pharmacie sans ordonnance médicale. Ensuite ils pourront se faire vacciner directement par une infirmière, donc sans avoir à consulter de médecin.

Source: http://www.sante.gouv.fr/accueil/accueil.htm et AOL.fr

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark

Le tabac qui combat la grippe.

Medicago Inc. a annoncé la signature le 19 septembre 2008 d’une lettre d’intention non exécutoire avec Philip Morris International Inc. (« PMI ») relativement à un placement privé de 45 millions d’unités (les « unités ») au prix unitaire de 0,355 $, pour un produit de 15 975 000 $. Le produit du placement privé sera utilisé pour financer la suite des activités de mise au point des vaccins de Medicago contre une pandémie de grippe (H5N1) et contre la grippe saisonnière. « Nous sommes très heureux d’élargir notre relation avec PMI qui était précédemment identifiée comme la compagnie du Fortune 100 dans nos communiqués de presse du 19 décembre 2007, 7 février 2008 et 7 avril 2008.

Le président et chef de la direction de cette entreprise de Québec, Andy Sheldon, précise que les recherches de l’entreprise pour trouver des vaccins contre la grippe sont effectuées à partir de la plante de tabac.

Selon lui, l’avantage pour Philip Norris est de continuer dans son cadre stratégique de recherche de nouvelles utilisations du tabac.

Il soutient que l’expertise et les installations de Medicago pourraient servir à Philip Morris pour d’autres vaccins qu’elle pourrait vouloir développer avec Medicago.

Cet investissement témoigne de leur engagement et de leur confiance dans notre technologie propriétaire basée sur les plantes », a indiqué Andy Sheldon, président et chef de la direction de Medicago. « L’opération nous permettra d’obtenir les capitaux nécessaires pour poursuivre la mise au point de candidats vaccins et d’aller chercher l’expertise supplémentaire pour améliorer nos technologies de production de vaccins. »

Chaque unité, dont le prix a été fixé à 0,355 $ consiste en une action ordinaire (les « actions ordinaires ») et en un bon de souscription d’actions ordinaires de Medicago (les « bons de souscription »). Le prix par unité représente une prime de 18,33 % par rapport au cours moyen pondéré en fonction du volume des actions ordinaires de Medicago pour la période de vingt jours de bourse prenant fin le 18 septembre 2008.

Chaque bon de souscription (« bon de souscription ») permettra à son détenteur d’acheter une action pendant une période de 24 mois suivant la date de clôture à un prix équivalent à : (i) 0,375 $ CA au cours de la première année suivant la date d’émission des bons de souscription et (ii) 0,405 $ au cours de la deuxième année suivant la date d’émission des bons de souscription (le « prix d’exercice des bons de souscription »).

Les actions ordinaires, les bons de souscription et les actions ordinaires sous-jacentes aux bons de souscription seront soumis à une période de détention obligatoire de quatre mois. Après la clôture, PMI détiendra une participation représentant 49,9 % des actions ordinaires de Medicago alors en circulation, 45 millions de bons de souscription lui permettant d’acquérir 45 millions d’actions ordinaires et 2 000 000 de bons de souscription acquis à la signature de l’accord de licence non-exclusif en février 2008 lui permettant d’acquérir 2 millions d’actions ordinaires.

Toute la documentation nécessaire doit être signée au plus tard le 3 novembre 2008 et est soumise à l’approbation de la Bourse de croissance TSX de même qu’aux conditions de clôture habituelles, notamment la réalisation par PMI d’un contrôle préalable avant la clôture. Medicago doit également obtenir l’autorisation de ses actionnaires. C’est pourquoi Medicago prévoit tenir dès que possible une assemblée extraordinaire pour soumettre l’opération projetée à l’examen et au vote de ses actionnaires.

Le présent communiqué ne constitue ni une offre de vente, ni la sollicitation d’une offre d’achat des titres de Medicago aux Etats-Unis. Ces titres n’ont pas été et ne seront pas enregistrés en vertu de la Securities Act of 1933 des Etats-Unis dans sa version modifiée (la « Securities Act des Etats-Unis ») ni en vertu des lois sur les valeurs mobilières de tout autre Etat. Ils ne peuvent être offerts ni vendus aux Etats-Unis ou à des citoyens des Etats-Unis à moins qu’ils n’aient été enregistrés en vertu de la Securities Act des Etats-Unis et des lois d’Etat sur les valeurs mobilières qui sont applicables ou qu’ils fassent l’objet d’une exemption à ces obligations d’enregistrement.

Source: Medicago

bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark bookmark