Symptômes de grippe 2017: guide de survie.

Symptômes de grippe 2015
Symptômes de grippe 2015

Si vous avez des symptômes de grippe 2017, que vous soyez une personne à risque de complications ou non, les informations qui suivent vous permettrons de passer à travers plus facilement. Contre un ennemi comme le virus de la grippe l’information demeure le nerf de la guerre. Il est essentiel savoir les réponses aux questions essentielles telles que:

  • Comment reconnaître les symptômes de la grippe.
  • Comment différentier les symptômes de la grippe et du rhume car ces maladies n’ont pas les mêmes conséquences. Tandis que le rhume est une infection bénigne des voies respiratoires, la grippe peut tuer.
  • Si vos symptômes ressemblent aux symptômes de la grippe, la prochaine étape est de savoir si vous faites partie des personnes vulnérables aux complications de la grippe. En effet ces personnes sont plus  à risque de développer des complications de la grippe qui peuvent les amener à l’hôpital, aux soins intensifs et même à la morgue. Il est important de reconnaître tôt les symptômes de la grippe chez elles.
  • Si vous avez les symptômes de la grippe et que vous faites partie des personnes vulnérables, il faudra ensuite vérifier si vous avez des symptômes qui nécessitent une consultation chez le médecin ou à l’urgence. Notons que les personnes qui ne font pas partie des groupes vulnérables aux complications de la grippe peuvent elles aussi, à un degré moindre, parfois présenter des signes de complications et parfois même mourir de la grippe.
  • Si vous avez des symptômes de grippe et que vos symptômes ne sont pas assez graves pour consulter un médecin, alors vous apprendrez ce que vous pouvez faire pour vous traiter à la maison.

À chaque année une épidémie de grippe fait rage en FranceSachez que la grippe tue en moyenne de 1500 à 2000 personnes par année en France. Les informations qui suivent ne remplacent pas les recommandations avisées d’un professionnel de la santé: en cas de doute: consultez.

Comment savoir si vos symptômes sont causés par la grippe?

Pendant la saison grippale, si vous présentez les symptômes suivants il est probable que vous ayez attrapé la grippe.

Apparition soudaine de fièvre et de toux et d’au moins un des symptômes suivants:

  • mal de gorge
  • arthralgie
  • myalgie
  • fatigue extrême
    NOTE : La présentation peut être atypique et la fièvre absente, en particulier chez les personnes âgées. De plus, la toux peut-être tardive.

Comment différencier un rhume et une grippe?

 

Symptômes Grippe Rhume
Fièvre
  • Habituelle
  • Température entre 38 °C et 40 °C (entre 100,4 °F et 104 °F)
  • Début soudain
  • Rare
Toux
  • Habituelle
  • Début soudain
  • Habituelle
  • Légère ou modérée
Maux de tête
  • Habituels
  • Parfois intenses
  • Rares
Douleurs et courbatures
  • Habituelles
  • Parfois intenses
  • Rares
Fatigue
  • Habituelle
  • Intense
  • Durée : quelques jours, parfois plus
  • Habituelle
  • Légère
Nausées et vomissements
  • Habituels, surtout chez les enfants
  • Souvent accompagnés de diarrhée et de douleurs au ventre chez les enfants
  • Rares
  • Légers
Écoulement nasal ou congestion du nez
  • Rares
  • Habituels
Éternuements
  • Rares
  • Habituels
Mal de gorge
  • Rare
  • Habituel

 

Sachez reconnaître si vous êtes une personne vulnérable aux complications de la grippe.

Si vous répondez oui à une des question suivantes vous êtes une personne vulnérable aux complications de la grippe selon l’Association pour la microbiologie médicale et l’Infectiologie Canada.

Si vous faites partie des groupes vulnérables aux complications de la grippe qui suivent et que vos symptômes sont ceux de la grippe, il vaut mieux consulter AVANT d’avoir des signes de complications. Si vous consultez dans les 48 heures qui suivent le début des symptômes de la grippe, votre médecin pourrait vous prescrire un antiviral comme le Tamiflu. Les personnes qui ne font pas partie des groupes à risque de complications de la grippe peuvent quand  même avoir à consulter selon l’intensité et la gravité de leurs symptômes.

 

A. Êtes-vous âgé de moins de 2 ans ou de 65 ans et plus?

B. Souffrez-vous d’ asthme et autres maladies pulmonaires chroniques, y compris la dysplasie broncho-pulmonaire, la fibrose kystique, la bronchite chronique et l’emphysème?

C. Souffrez-vous de maladie cardiovasculaire (à l’exception de l’hypertension isolée; y compris les cardiopathies congénitales ou acquises comme une insuffisance cardiaque congestive et une coronaropathie symptomatique)

D. Avez-vous une tumeur maligne (cancer)?

E. Faites-vous de l’insuffisance rénale chronique?

F. Souffrez-vous de diabète sucré ou autres maladies métaboliques ?

G. Souffrez-vous d’hémoglobinopathies, comme une drépanocytose ?

H. Êtes-vous immunosupprimé ou immunodéficient à cause d’une maladie (p. ex., infection par le VIH, notamment si la numération des lymphocytes T-CD4 est inférieure à 200 x 106/L) ou d’origine iatrogène, c’est-à-dire attribuable à un médicament?

I. Avez-vous une maladies neurologique ou un trouble neurodéveloppemental qui compromet l’évacuation des sécrétions respiratoires (dysfonction cognitive, lésion de la moelle épinière, troubles convulsifs, troubles neuromusculaires, paralysie cérébrale, troubles métaboliques)?

 

J. Résidez-vous dans une maison de soins de santé et d’autres établissements de soins de longue durée (quel que soit votre âge) ?

K. Êtes-vous enceinte ou venez-vous d’accoucher dans les 4 dernières semaines?

L. Êtes-vous obèse i.e. votre IMC est-il égal ou supérieur à 40 ou un IMC > 3 écarts réduits au-dessus de la moyenne selon l’âge et le sexe? (calcul de l’IMC)

M. Êtes-vous autochtone ?

N. Si vous avez moins de 18 ans, êtes-vous sous traitement prolongé à l’acide acétylsalicylique (qui peut accentuer le risque de syndrome de Reye après une grippe)?

O. Êtes-vous enceinte?

Si vous faites partie des groupes vulnérables aux complications de la grippe qui suivent et que vos symptômes sont ceux de la grippe, il vaut mieux consulter AVANT d’avoir des signes de complications. Les personnes qui ne font pas partie des groupes à risque de complications de la grippe peuvent quad avoir à consulter selon l’intensité et la gravité de leurs symptômes.

Quand faut-il consulter si vous avez les symptômes de la grippe?

Généralement, la grippe se soigne à la maison. Dans certaines situations, cependant, il faut consulter un médecin.

Si vous faites partie des personnes qui ont plus de risques de présenter des complications et que vous avez des symptômes de la grippe, soyez plus vigilants et consultez  une infirmière ou un pharmacien pour des conseils. Comme déjà mentionné, une consultation rapide dans les premières 48 heures qui suivent le début des symptômes de la grippe pourrait permettre à votre médecin de vous prescrire un antiviral comme la Tamiflu. Ceci peut être particulièrement important lorsque le virus de la grippe en circulation diffère des virus contenus dans le vaccin, comme durant la saison 2014- 2015, car la protection accordée par le vaccin est alors suboptimale.

Consultation le jour même

Vous devez consulter un médecin le jour même si vous avez des symptômes de la grippe et que vous présentez aussi l’un des symptômes suivants :

  • essoufflement;
  • difficulté à respirer;
  • douleur lors de la respiration.
 Consultation immédiate à l’urgence

Vous devez vous rendre immédiatement à l’urgence si vous avez des symptômes de la grippe et que vous présentez aussi l’un des symptômes suivants :

  • difficulté à respirer qui persiste ou qui augmente soudainement;
  • lèvres bleues;
  • difficulté à bouger;
  • raideur importante au cou;
  • somnolence, difficulté à rester éveillé;
  • confusion, désorientation;
  • convulsions (le corps se raidit et les muscles se contractent de façon saccadée et involontaire);
  • absence d’urine depuis 12 heures.

Si votre enfant a de la fièvre et qu’il semble très malade, qu’il manque d’énergie et qu’il refuse de jouer, amenez-le consulter un médecin rapidement.

Traitement à la maison? Faites bon usage des médicaments

En l’absence de complications ou de facteurs de risque de complications, le traitement de la grippe ne nécessite pas de médicaments prescrits. Toutefois, pour soulager la fièvre et la douleur, vous pouvez prendre des médicaments offerts en vente libre comme l’acétaminophène, par exemple du TylenolMD, ou l’ibuprofène, par exemple du AdvilMD. Sachez bien vous hydrater, i.e. boire beaucoup de liquides et si possible vérifier l’humidité à l’intérieur de votre maison qui devrait être à environ 50%.

Évitez de prendre en même temps des médicaments qui comprennent des ingrédients identiques. Par exemple, ne prenez pas de TylenolMD et de TylenolMD Sinus ensemble, car ces 2 médicaments contiennent de l’acétaminophène.

Enfants et adolescents

Les sirops décongestionnants ou contre la toux sont déconseillés au jeunes enfants. Si votre enfant a plus de 3 mois et qu’il a de la fièvre, vous pouvez lui donner de l’acétaminophène, par exemple du Tylenol MD, en suivant les indications fournies avec le produit et selon le poids de votre enfant.

Évitez de donner de l’acide acétylsalicylique, par exemple de l’aspirine, aux enfants et aux adolescents. En effet, ce médicament pourrait entraîner l’apparition d’une maladie grave du cerveau et du foie, maladie appelée « syndrome de Reye », chez des enfants et adolescents qui ont la grippe.

Source: MSSS Aide à la décision