Grossesse et grippe: ce que la femme enceinte doit savoir.

Grossesse et grippe
Grossesse et grippe

Grossesse et grippe: ne font pas bon ménage.

Vous êtes enceinte ou pensez le devenir bientôt? Vous avez des questions au sujet du virus de la grippe  et vous voulez en savoir plus? Voici ce que toute femme enceinte devrait savoir au sujet de la grippe et de la grossesse.

NB: Ces renseignements sont donnés à titre indicatif et peuvent se modifier selon nos  connaissances sur la grippe . Pour avoir l’information la plus à jour consultez le site officiel de votre pays ou parlez-en à votre médecin. N’oubliez pas de vous abonner car le site est constamment mise à jour.

  1. Le virus de la grippe  peut-il entraîner des complications pendant la grossesse?
  2. Je suis enceinte et j’ai la grippe est-ce que mon bébé peut l’attraper?
  3. Qu’est-ce que je peux faire pour me protéger et protéger mon enfant et ma famille?
  4. Quels sont les symptômes de la grippe ?
  5. Que dois-je faire si j’ai des symptômes?
  6. Comment la grippe  est traitée?
  7. Est-ce que le vaccin contre la grippe est recommandé et sécuritaire pour les femmes enceintes?
  8. Quand dois-je consulter à l’urgence?
  9. La grippe et l’allaitement: ce que vous devez savoir.

1. Le virus de la grippe  peut-il entraîner des complications pendant la grossesse?

Selon les dernières études il semble que le virus de la grippe n’affecte pas  plus fréquemment les femmes enceintes que les autres.

Par contre, les données actuelles montrent que les femmes enceintes dans leur deuxième et troisième trimestre de  grossesse ainsi que dans les 4 premières semaines post-partum sont plus susceptibles de présenter des complications liées au virus de la grippe saisonnière et au virus de la grippe A H1N1 d’origine porcine. Parmi ces complications, il y a le travail prématuré et la pneumonie sévère.

Selon une étude américaine publiée par les «Centers for Disease Control and Prevention» (CDC) les femmes enceintes atteintes du virus A/H1N1 de la grippe porcine ont quatre fois plus de risques de souffrir de complications impliquant une hospitalisation et présentent un taux de mortalité plus élevé que la moyenne. Toujours selon la même étude. aucune des  femmes enceintes décédées n’avait reçu de traitement antiviral.

Les chercheurs précisent que 13 % des Américains dont le décès était lié à la grippe A H1N1 lors de la pandémie de grippe était des femmes enceintes, alors qu’elles ne représentent que 1 % de la population.

2. Je suis enceinte et j’ai la grippe est-ce que mon bébé peut l’attraper?

Un nouveau-né thaïlandais aurait été infecté par la grippe A H1N1 dans le ventre de sa mère, elle-même gravement atteinte par la maladie. L’enfant a été accouché par césarienne et son état de santé serait satisfaisant. Il s’agit du premier cas d’infection par la virus de la grippe A H1N1 in utero.

De plus, une femme qui est presqu’à terme pourrait être encore contagieuse lors de sonaccouchement et transmettre le virus de la grippe à son bébé. La contagiositédu virus de la grippe débute 24 heures avant l’apparition des symptômes et se termine environ 7 jours après le début de la maladie.

3. Qu’est-ce que je peux faire pour me protéger et protéger mon enfant et ma famille?

  • Couvrez votre nez et votre bouche avec un mouchoir ou le pli du coude quand vous éternuez ou toussez. Jeter le mouchoir après l’avoir utilisé.
  • Lavez souvent vos mains avec de l’eau tiède et du savon, surtout après avoir toussé ou éternué. Un gel , une mousse ou un liquide à contenant au moins 60% d’alcool peut aussi être utilisé.
  • Évitez de toucher vos yeux, votre nez et votre bouche. Le virus se propage de cette façon.
  • Essayez d’éviter les contacts étroits avec des personnes malades.
  • Ayez un plan pour que prendre soin d’un membre de la famille malade.

Le lavage des mains vous protège des microbes.

  • Utilisez de l’eau tiède
  • Lavez au moins 15 à 20 secondes.
  • Lorsque vous utilisez une solution à base d’alcool n’ajoutez pas d’eau et frottez vos mains jusqu’à ce qu’elles soient sèches.

4. Quels sont les symptômes de la grippe A H1N1?

  • Fièvre
  • Toux
  • Mal de gorge
  • Douleurs musculaires
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Frissons

Habituellement les symptômes de la grippe débutent brusquement après quelques jours d’incubation. La toux et la fièvre sont les 2 symptômes les plus souvent présents.

5. Que dois-je faire si j’ai des symptômes?

Si vous avez des symptômes de grippe :

  • restez à la maison et limitez vos contacts avec les autres.
  • appelez votre médecin. Celui-ci décidera si vous devez être traitée.

6. Comment la grippe est traitée?

  • Traiter immédiatement toute fièvre. L’acétaminophène est le meilleur traitement pour la fièvre pendant la grossesse.
  • Buvez beaucoup.
  • Votre médecin décidera si vous devez recevoir un traitement antiviral comme leTamiflu. Ces médicaments sont plus efficaces lorsqu’ils sont donnés dans les premières 48 heures après le début des symptômes. La durée du traitement est de 5 jours.
  • Les données actuelles montrent que l’utilisation d’un antiviral pendant la grossesseserait sécuritaire.

Lors de la pandémie de grippe, plusieurs pays recommandent au médecins d’envisager sérieusement un traitement avec un antiviral, comme le Tamiflu, lorsqu’une femme enceinte a des symptômes de grippe A H1N1. Le gouvernement du Canada a approuvé l’usage du Tamiflu chez les enfants de moins de 1 an.

7. Est-ce que le vaccin contre la grippe est recommandé et sécuritaire pour les femmes enceintes?

Au Canada, le vaccin  inactivé contre la grippe est recommandé aux:

  • les femmes enceintes en bonne santé qui sont au 2e ou au 3e trimestre de la grossesse (13 semaines et plus);
  • les femmes enceintes présentant l’une des conditions suivantes (le vaccin peut être administré quel que soit le stade de la grossesse);
    • des troubles cardiaques ou pulmonaires chroniques (dont la dysplasie bronchopulmonaire, la fibrose kystique et l’asthme) assez graves pour nécessiter un suivi médical régulier ou des soins hospitaliers,
    • des états chroniques tels qu’un diabète, des erreurs innées du métabolisme (ex. : tyrosinémie héréditaire de type I), une obésité importante (à titre indicatif, IMC ≥ 40), des troubles hépatiques (incluant une cirrhose), rénaux, hématologiques (incluant une asplénie, une anémie ou  une  hémoglobinopathie), un cancer, un déficit immunitaire ou une immunosuppression (incluant l’infection par le VIH),
    • des conditions médicales entraînant une diminution de l’évacuation des sécrétions respiratoires ou des risques d’aspiration (ex. : un trouble cognitif, une lésion médullaire, un trouble convulsif, des troubles neuromusculaires);

8. Quand dois-je consulter à l’urgence?

Si vous présentez un des symptômes suivants :

  • Souffle court ou difficulté à respirer.
  • Douleur dans la poitrine ou l’abdomen.
  • Confusion
  • Vomissements sévères et persistants
  • Diminution ou arrêt des mouvements fœtaux.
  • Une fièvre élevée qui de répond à l’acétaminophène.
  • Raideur importante du cou.

9. La grippe et l’allaitement: ce que vous devez savoir.

Si vous allaitez déjà votre enfant vous devriez continuer car les enfants allaités sont moins malades attrapent moins souvent des maladies que les enfants qui ne sont pas allaités. Lors de l’allaitement les anticorps de la mère passent de la mère à l’enfant et le protègent.

Si vous êtes malade, le lait maternel aidera à protéger votre enfant, continuez l’allaitement. Limitez les formules commerciales de lait autant que possible.

Prenez garde à ne pas tousser ou éternuer au visage de votre enfant et lavez souvent vos mains.

Votre médecin pourrait vous demander de porter un masque pour limiter la transmission du virus à votre enfant. Si vous êtes trop malade pour allaiter, extrayez votre lait pour que quelqu’un d’autre puisse le donner à votre enfant.

Si vous prenez des médicaments antiviraux contre la grippe vous pouvez continuer à allaiter.