Infections nosocomiales: état d’alerte à l’hôpital Georges-Pompidou

Infections nosocomiales: alerte à l’hôpital Georges-Pompidou

Comme si les infections à légionelle ne suffisaient pas, des champignons nommés aspergillus viennent d’être retrouvés dans les salles d’opération de l’hôpital Georges-Pompidou. . En attendant d’en trouver l’origine, des blocs opératoires sont fermés, de même que certaines urgences.

On se rappelle que l’hôpital Georges-Pompidou avait été enquêté en 2009 pour «homicides involontaires», «fautes caractérisées» et «mise en danger délibérée de la vie d’autrui». Un rapport d’expertise sur la construction du bâtiment a révélé des problèmes dans les tuyaux sanitaires «sous-dimensionnés . Une série d’«anomalies majeures» dans le réseau d’eau avait en fait été signalée, mais l’hôpital avait ouvert ses portes «en l’absence des certificats de conformité obligatoires». Le directeur de la société Gegelec-Dolbeau qui avait installé les tuyaux, et le directeur du bureau d’études qui contrôlait les travaux sont eux aussi été poursuivis dans cette affaire.

Cette fois c’est un champignon, l’aspergillus qui cause des problèmes.  «Lors des prélèvements systématiques de surveillance des salles 3,5 et 9 des blocs opératoires du 1er étage les prélèvements d’air et de surfaces (…) ont mis en évidence la présence de champignons filamenteux (seuil toléré: absence de champignons filamenteux).

Fermeture des urgences

Mardi, le Samu a été informé qu’en raison de la présence de ce champignon, les urgences othopédiques, viscérales de même que les urgences absolues de Pompidou étaient fermées. Les patients doivent être dirigés vers d’autres établissements. En plein état d’urgence et la veille du défilé du 14 juillet, la nouvelle inquiète au plus haut point les chirurgiens. Ils confient que si un événement comme le Bataclan venait à se reproduire, Pompidou ne serait pas en mesure de participer à l’effort collectif.

Ce mardi matin, une réunion de crise était organisée à l’Assistance publique-hôpitaux de Paris.

Aspergillose

L’Aspergillose est un terme qui regroupe les infections causées par des champignons appartenant au genre Aspergillus, dont les spores sont véhiculées par l’air. On pense qu’à peu près tous les humains inhalent des spores d’aspergillus à tous les jours. Totalement inoffensif pour la majorité de la population, ces champignons peuvent cependant provoquer différentes formes de mycoses chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

De mauvaises conditions environnementales peuvent favoriser la croissance de ces champignons et les personnes hospitalisées qui sont vulnérables peuvent être affectées.

Antécédents de légionnellose

Onze patients avaient été contaminés entre 2000 et 2001 à l’hôpital Georges-Pompidou. Cinq d’entre eux étaient morts. De nouveaux cas de cette infection nosocomiale avaient été identifiés en 2007 dans le même hôpital.

Source:

Le Figaro