Vaccin contre la grippe en spray nasal chez les enfants: quoi choisir?

 
Flumist et Fluenz sont des vaccin contre la grippe en spray nasal.
Flumist et Fluenz sont des vaccin contre la grippe en spray nasal.
Vaccin contre la grippe en spray nasal ou en injection: lequel est meilleur chez les enfants.

Il y a quelque mois les experts des CDC recommandaient que le vaccin contre la grippe en spray nasal ne soit plus utilisé  aux États-Unis car les études ont montré qu’au cours des dernières années,  il n’avait pas été  efficace pour prévenir a grippe chez les enfants et les adolescents tel que l’on pensait. Un autre étude  arrive à une autre conclusion. L’objectif  de cette étude était de déterminer si le vaccin contre la grippe en spray nasal Flumist était plus efficace que le vaccin inactivé en injection pour protéger les enfants et les adolescents contre la grippe.  L’étude s’est déroulée chez les Huttérites une communauté qui vit en petits villages ruraux isolés, un peu comme les  Amish,  lesquels sont souvent touchés par des éclosions de grippe. D’octobre 2012 à mai 2015, soit pendant 3 saisons de grippe , les individus de la communauté ont été divisés en 3 groupes.  Au total 1186 canadiens huttérites âgés de 36 mois à 15 ans  ont été vaccinés avec le vaccin contre la grippe en spray nasal ou le vaccin inactivé injectable et 3425 membres de la communauté n’ont pas été vaccinés. Le premier objectif était de déterminer  avec un test de laboratoire TR-PCR ( reverse transcriptase polymerase chain reaction) qui avait fait la grippe A ou B , chez les personnes vaccinées et non vaccinées. La protection accordée par le vaccin contre la grippe en spray nasal était de 77% tandis que la protection accordée par le vaccin contre la grippe injectable était de 72%.  5.3% des individus ayant reçu le vaccin contre la grippe en spray nasal ont fait la grippe  comparativement à 5.2% des personnes qui ont été vaccinées avec vaccin injectable contre la grippe. il n’y a pas de différence significative entre les 2 groupes(95% IC 0.85 à 1.24). La protection accordée par le vaccin contre la grippe en spray nasal et le vaccin contre la grippe injectable étaient comparables.

La controverse continue…

Ces résultats en apparence contradictoires montrent comment il est difficile de comparer l’efficacité de 2 vaccins contre la grippe. Il y a beaucoup de variables à tenir compte dans l’interprétation des résultats ce qui rend l’extrapolation des résultats d’une étude à une population plus vaste très compliquée. À titre d’exemple, les études menées au Canada utilisaient le vaccin contre la grippe trivalent tandis que le vaccin utilisé dans l’étude américaine était un vaccin quadrivalent (les vaccins trivalents contiennent 3 différentes souches de grippe tandis que les vaccins quadrivalents en renferment 4). Chaque souche de virus contre la grippe d’un vaccin contre la grippe est en compétition avec les autres souches pour stimuler le système immunitaire adéquatement. Certains experts pensent qu’il est possible qu’avec un nombre accru de souches le système immunitaire ait besoin d’une dose supérieure de virus pour être stimulé et produire des anticorps. On attend les recommandations des experts canadiens qui doivent se réunir en octobre. C’est à suivre…