Épidémie de grippe à la réunion: longue et sévère.

Une épidémie de grippe à la Réunion longue et sévère.

L’ARS indique qu’après « une première vague épidémique de grippe survenue d’avril à juillet, le pourcentage de consultations pour syndrome grippal est de nouveau en augmentation » depuis la mi-août. L’Agence régionale de santé a dressé un nouveau bilan sur l’épidémie de grippe à la Réunion. Une seconde vague est observée depuis la mi-août. En une semaine, du 12 au 18 septembre, près de 8000 consultations ont été effectuées pour syndrome grippal. Depuis le 12 septembre, 3 cas sévères de grippe ont été déclarés et un patient hospitalisé depuis plusieurs semaines est décédé.

Au total, depuis le début de l’année, 66 cas graves de grippe ont été déclarés dont 18 d’entre eux sont décédés.

A la Réunion, la fin de l’hiver austral est une période habituelle de  recrudescence de la grippe. Suite à la rentrée scolaire, une augmentation des consultations pour syndromes grippaux chez les médecins sentinelles ainsi qu’une augmentation des appels pour grippe au Samu-Centre 15 ont été observées, avec identification des virus de la grippe A (H3N2) et B. Ces données se situent dans les moyennes saisonnières, indiquant une épidémie de grippe à la Réunion d’ampleur modérée, sans impact sur les services d’urgences.

Depuis la fin du mois d’août, les consultations pour syndrome grippal en médecine de ville ainsi que les passages aux urgences pour grippe sont de nouveau en augmentation, ce qui marque le début d’une deuxième vague épidémique de grippe. Cette recrudescence des syndromes grippaux est liée à la co-circulation de virus grippaux majoritairement de type A(H3N2) ainsi que d’autres virus respiratoires. On sait que les virus de la grippe A H3N2 donnent des saisons de grippe plus importantes avec plus de cas et plus de complications.

L’épidémie de grippe à la Réunion en 2016 est marquée par une durée longue (déjà 17 semaines épidémiques) ainsi qu’un nombre de cas graves hospitalisés en réanimation très élevé (66 patients depuis le début de l’année).

Après une première vague épidémique observée en juin-juillet , on observe une nouvelle augmentation de la part des syndromes grippaux rapportés par les médecins sentinelles depuis fin août.

Le nombre hebdomadaire de virus grippaux identifiés sur les prélè- vementsréalisés par les médecins sentinelles ré-augmente avec des virus grippaux de type A (H3N2) et B identifiés, indiquant la poursuite de l’épidémie de gripe à la Réunion. Depuis le début de l’année, 88 virus A(H3N2), 75 virus influenza B et une co-infection A(H3N2) et B ont été identifiés. Au total, sur 374 prélèvements réalisés, 44% sont positifs.

La surveillance des appels au Samu-Centre 15 indique cependant une augmentation des appels pour grippe la semaine dernière, se situant au dessus de la moyenne des deux années précédentes.

Référence: INVS: Le point épidémio