La grippe et la gastro-entérite s’invitent à vos réunions familiales: voici comment les contrôler.

Les virus de la grippe et de la gastro-entérite risquent fortement d’être à votre party de Noël ou de la Saint-Sylvestre:.

Un peu partout dans l’hémisphère Nord les virus de la grippe et de la gastro-entérite sont en nette progression. En France , par exemple les cas de gastro-entérite ont dépassé le seuil épidémique depuis quelques semaines et la grippe devrait entrer en phase épidémique cette semaine. On sait qu’ à  chaque année ces deux virus dépassent le seuil épidémique pendant la saison hivernale. Parmi les hypothèses envisagées pour expliquer ce fait,  la sécheresse de l’air dans les habitations durant l’hiver qui augmenterait la survie du virus de la grippe et qui fragiliserait les muqueuses.

Comment minimiser l’impact de ces invités indésirables ?

Quelques conseils pourraient vous épargner  une infection respiratoire ou une dépense imprévue en papier hygiénique. Il ne faut pas minimiser les dangers de la grippe, elle tue ou envoie à l’hôpital  des milliers de personnes à chaque année. Comme j’ai l’habitude de dire pour expliquer à mes patients la différence entre le rhume et la grippe. .. »si vous avez mal à la gorge,  le nez congestionné, que vous commencez à tousser et que vous vous sentez fiévreux tout en vous demandant si vous devriez aller travailler aujourd’hui : vous avez un rhume. Si soudainement vous sentez que vous avez été  heurté par un train, que vous vous demandez comment vous allez pouvoir quitter votre lit et que vous vous foutez de votre travail: vous avez une grippe. « .

Voici comment augmenter vos chances d’éviter la catastrophe.

  1. Partagez cet article. C’est ce qu’on appelle de la prévention virtuelle. Il est prouvé scientifiquement que nous sommes à moins de 5 personnes de n’importe quel membre de Facebook. Il y a de fortes chances que vos invités sont des amis Facebook ou des amis de vos amis Facebook. Alors s’ils lisent cet article et qu’ils sont malades, ils vont peut-être avoir la gentillesse de ne pas vous rendre malade ou encore de ne pas contaminer un de vos invités lequel qui fait peut-être parti des personnes à risque de complications… En revanche, si quelqu’un se désiste à la dernière minute parce qu’il se dit malade, il vous faudra lui donner minimalement le bénéfice du doute et l’excuser et même le remercier.
  2. Si malgré tout,  un indésirable se glisse dans votre party, tout n’est pas désespéré. Peut-être qu’il aura la maladresse de dire à tout le monde comment il est brave et que rien ne l’arrête car il est venu même avec la grippe ou la gastro-entérite. Si c’est le cas, essayez subtilement d’en savoir plus, Une information utile est de savoir s’il est encore malade ( les maladies comme la grippe et la gastro-entérite sont moins contagieuses lorsque les personnes n’ont plus de symptômes.) Par exemple on dit qu’une personnes n’est plus contagieuse 48 heures après la fin de la diarrhée. Pour la grippe la contagiosité demeure au moins 5 à 7 jours après le début es symptômes.
  3. Si vous jugez que la personne est toujours contagieuse ( ce qui risque malheureusement d’être le cas), il ne vous reste que 2 choix pour contrôler cet acte de bioterrorisme à petite échelle. Première option, lui dire carrément de retourner chez elle car vous ne voulez pas rendre un de vos invités malade ( je sais que personne n’optera pour cette première option ce qui est bien dommage quand on pense qu’un de vos invité peut se retrouver à l’hôpital quelques jours plus tard à cause de votre manque de leadership (c’était la partie culpabilité). L’option 2, est celle de limiter les dégâts. Voici quelques suggestions applicables selon la situation…
  • Annoncer à tous vos invités comment ils sont chanceux d’avoir la présence de M. grippe malgré le fait qu’il soit si malade…. en espérant qu’ils vont comprendre le message… et garder leurs distances (on parle de 2 mètres)
  • Demander à votre invité indésirable de se laver les mains et lui fournir une quantité suffisante (genre une boîte) de papiers-mouchoirs.
  • Dans le même ordre d’idée, l’asseoir à l’écart et le tenir loin des personnes âgées et des jeunes enfants.
  • Si jamais c’était possible et que votre malotru souffre de diarrhée, lui offrir une toilette dédiée le plus loin possible en espérant que vous avez toujours une latrine extérieure communément appelée bécosse dans le fin fond de votre cour arrière. Si c’est le cas, et que la température extérieure est à -40 C: c’est parfait.
Une bécosse en hiver, l'endroit idéal à offrir à vos invités souffrant de gastro-entérite et qui ont eu la maladresse de venir quand même...
Une bécosse en hiver, l’endroit idéal à offrir à vos invités souffrant de gastro-entérite et qui ont eu la maladresse de venir quand même…
  • Dernière recommandation,  essayez de monitorer la santé de vos invités dans les jours qui suivent par exemple en vous informant sur votre page Facebook. Si quelqu’un tombe malade, ne vous gênez pas pour l’informer… ( je suggère je republier cet article 😉 )

Bref, on est fait fort, J’en profite pour souhaiter à tous  les lecteurs et lectrices de ce blog une joyeuse période des Fêtes et que la santé soit au rendez-vous.